On avait un peu galéré pour savoir si on allait à Fougères.

pierafeu_1205

Entre le Pierafeu qui ne savait pas s'il devait partir en Chine, ceux qui étaient en vacances, ceux qui travaillaient ce week-end, et ceux qui avaient piscine...

La Grimace trépignait d'envie d'y aller

la_grimace_1202

Finalement , tout dépendait de la décision de Denis.

Toujours motivé pour aller faire le fou déguisé en gueusaille

denis_1201

...mais dont le téléphone portable affichait comme d'accoutumée sa grande caprisiosité...

Finalement Pierafeu avait préparé les pains d'épices, juste au cas où.

      Les événements se précipitèrent. Le Jeudi soir la décision était prise, largement dans les temps, puisque nous ne devions partior que le Vendredi en début d'après midi.

      Ne restait qu'à acheminer la Grimace de Chartres et Denis de Clermont Ferrand pour le traditionnel rendez vous Tours...

      Non sans mal, nous parvînmes avec La Grimace à faire tenir les 3 tonnes de matos dans le coffre de la voiture (oui, en tassant un peu...), tandis que Denis parcourait les dernières lieues qui le séparait de Tours.

      C'est donc vers 21h que les Goinfres Hardis débarquaient à Fougères (dans toute leur splendeur).

      Découverte pour Pierafeu et Denis qui ne connaissaient pas le coin. Blasée, la Grimace nous jettait un "Je vous l'avait bien dit que c'était joli"...

      C'est vrai que cette ville est chouette! Le chateau aussi!! Dommage qu'il y ai tout ce tas de ronds-point (promis, l'année prochaine on les compte)

D'accord, seulement trois Goinfres présents

Mais pas les moindres...

     Sur les indication des organisateurs, vite, nous installons la grande tente: Sur l'esplanade de l'Ours! Bon, on devrait bien s'entendre entre Goinfres...
      Mais, alors que le dernier piquet de tente est planté (Quelle suée!), coup de théatre, l'émissaire de Messire Thierry, ce bon Guillaume arrive en galopant vers nous, sussurrant que: "Oui, non, mais bon (confusion d'excuses) C'EST PAS LA QU'IL FAUT PLANTER LA TENTE!!

      C'est rapport à l'ours, il parait qu'il est vraiment très très affamé!!!

      Redoutant que l'animal se jette sur nos abondantes réserves de nourriture, nous décidons donc  de nous replier vers le nouvel endroit indiqué Guillaume. Démontage de la tente, transport des 3 tonnes de matos sus-cités.

Merci messire Thierry, pour une fois que nous ne sommes que trois...

      La tente enfin remontée, il fait presque nuit. Nous décidons de finir le montage du camp le lendemain et nous ruons vers notre première cervoise du week-end...

      Le campement n'étant pas (comme vous l'avez vu) parfaitement opérationel, nous nous rendons à l'invitation pour le diner du gentil Guillaume qui possède déja tout le confort moderne (une iourte sur-équippée avec un bon poêle à bois). Nous partageons donc tous ensemble notre repas et assistons avec curiosité au montage d'une autre iourte (oh là là, c'est compliquééééé ces machins là!)

fougeres_2006_11

      Au petit matin, nous parvenons à finir de monter le campement. Nous sommes installés dans les anciens logis du seigneur, rien que ça!

fougeres_2006_02

      Comme il fait beau, nous en profitons pour faire le tour du marché de la belle ville de Fougères, ou nous trouvons moultes victuailles et beaux légumes

fougeres_2006_03

      Comme il fait beau, nous en profitons pour faire le tour du marché de la belle ville de Fougères, ou nous trouvons moules victuailles et beaux légumes (note pour l'an prochaine: on pourra enfin cuisiner du poisson frais!!!)

Au retour du marché nous nous attelons à la tâche: Cailles aux Raisins et Figues au Miel

fougeres_2006_04

fougeres_2006_05

      L'après midi se déroule sous un soleil de plomb...

      Le repas du soir et en bonne voie, soupe Zanzarelli, Lapin au Romarin, Tatin de Pommes à la pôele

fougeres_2006_011

      Le Grand Marché à lieu demain, les artisans et les marchands arrivent déjà et s'affèrent à monter leurs étals.

Heureusemet la nuit sera fraiche à défaut d'être silencieuse...

Au matin, les compagnies

fougeres_2006_08

et les artisans sont fin prêts

fougeres_2006_09

Après la prise de la porte du chateau et force coup de canons et hourra, le public est autorisé à pénétré dans l'enceinte du chateau

fougeres_2006_06

fougeres_2006_07

La journée fut torride et le public nombreux

fougeres_2006_10

Heureusement, nous avions de l'ombre, de l'eau et force victuailles à dévorer

Au fait, vous ai-je parlé du foie gras cuit au feu de bois?

fougeres_2006_12

et des crêpes aux pommes?

fougeres_2006_13